Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le commerce et les services à la personne tirent l'emploi de la métropole lyonnaise.

Imprimer

En complément des fonctions métropolitaines, les fonctions présentielles (activités économiques non délocalisables car destinées à une clientèle territoriale), dont la distribution (+ 29 %) et les services de proximité (+ 27 %), tirent l'emploi sur les 10 dernières années (Cf graphique p : 24). Concernant l'hôtellerie/restauration la progression est spectaculaire avec + 15 % sur la même période (Cf graphique p : 40).

Ces données sont issues de l’étude "Mutations et nouveaux moteurs de l'économie lyonnaise" et ont été présentées lors de la "Conférence-débat sur les orientations économiques de la Métropole de Lyon pour 2016-2021" qui s’est tenue le jeudi 30 juin 2016.

Les commentaires sont fermés.