Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Réunion publique "Piétonnisation" en Presqu'île

Imprimer

My Presqu'île s'est exprimée par la voix de son Président en introduction de la réunion publique de concertation sur la piétonnisation de la Presqu'île organisée par la Métropole de Lyon.

My Presqu'île souhaite porter une vision moderne d'un centre-ville en mouvement, tant sur le sujet de la piétonnisation que sur celui de la végétalisation proposé par la Ville de Lyon. Tous ces sujets convergent vers une réflexion profonde et concertée sur l'aménagement du centre ville de demain, combinant les logiques économiques et environnementales.

My Presqu'île défend une vision équilibrée du territoire, afin de préserver la mixité urbaine (habiter, travailler, se déplacer...) et la mixité économique (artisans, créateurs, commerces indépendants, enseignes, grandes enseignes).

C'est pourquoi My Presqu'île souhaite une piétonnisation qui ait du sens selon deux lignes directrices :

  • Mettre en valeur les parcours clients de la Presqu'île en préservant les écosystèmes, les équilibres et les identités commerciales.
  • Travailler dans une démarche de "placemaking", démarche qui consiste à fabriquer les espaces urbains de telle sorte que les citoyens puisse se les approprier ou réapproprier. 

A notre sens, cette première phase expérimentale doit permettre de mettre en lumière les problématiques à résoudre et les points de vigilance, à savoir :

  • La gestion des livraisons : tous les outils n’existent pas encore ou ne sont pas connus
  • La desserte des hôtels : notamment les clientèles d’affaires ou de loisirs qui auraient besoin d’un stationnement le temps de leur séjour
  • La récupération des colis (click and collecte) qui demandent des besoins ponctuels en stationnement
  • Les nuisances en lien avec des espaces publics piétonnisés (bruit, déchets)
  • Les règles de fonctionnement des différents usages en mobilité (trotinette, piétons, vélo, TCL....)
  • Les accès taxi
  • La gestion des chantiers en Presqu’île qui nécessite de préserver l’accès en presqu’île aux artisans.
  • La nécessité de préserver l’accès à une clientèle « voiture », avec peut-être des nouveaux modèles de stationnement, de services ou de gestion des flux à inventer prenant en compte l’ensemble du parc de stationnement Presqu’île et dans un périmètre proche.

Écrire un commentaire

Optionnel